Le crès

Actualités

Les travaux de restauration du calvaire du cimetière sont achevés

Culture

Suite au constat de sa forte dégradation fin 2022, le calvaire du cimetière du Crès avait été mis en sécurité. Le projet était de le restaurer à l’aune de ses 150 ans, en effet, on suppose qu’il fut installé le 14 avril 1873 lors de la création du cimetière. Après plusieurs semaines de travaux de restauration, il se dresse de nouveau fièrement au cœur de la partie ancienne du cimetière

Le calvaire

Le calvaire est donc de la fin XIXème, essentiellement le socle et la partie centrale c’est-à-dire le fut. La croix devait être en fer forgé à l’époque. L’ensemble est de l’époque néo-classique.
En ce qui concerne le chapiteau, néo corinthien et la croix, d’inspiration néo-gothique, ils datent approximativement de l’entre-deux guerres (XXème siècle).
Cependant cet ensemble est effectivement inscrit dans la continuité architecturale du cimetière, mais sans doute réalisé à la suite de la construction de celui-ci probablement dû à une extension survenue au milieu du XXème, vraisemblablement entre les deux guerres. 
Concernant la Croix trilobée ou croix de Saint Maurice, elle est souvent associée à la légende selon laquelle Saint Maurice aurait été exécuté avec ses soldats chrétiens pour avoir refusé de renier leur foi et de vénérer les dieux romains. La croix a donc une signification symbolique importante, rappelant le courage et la foi des martyrs chrétiens.

Son état après diagnostic :

Son fut était fracturé en raison de l’oxydation du goujon en acier des années 50.
Le chapiteau néo corinthien fracturé a dû être déposé également.
La croix ne reposait que sur le chapiteau sans autre forme d’attache et était très attaquée par les outrages du temps. Déposé pour mise en sécurité des usagers du cimetière fin 2022, il a été restauré à partir de l’automne 2023 pour une réinstallation en janvier 2024.

Les travaux  de taille et de pose de pierre réalisés :

  • Taille d'une partie du fut en pierre de Beaulieu, y compris encollage et goujonnage dans l'ancien fût dans le dimensionnement de l'existant
  • Elingage, levage et pose du fût sur socle, y compris goujonnage
  • Restauration du chapiteau, nettoyage, et encollage de la partie fracturée
  • Elingage, levage et pose du chapiteau sur lit de colle
  • Nettoyage de la croix, élingage, levage et pose de la croix sur lit de colle, y compris goujonnage
  • Mise en place d’un goujon en acier zingué non oxydable.

 

Société CRV Patrimoine
Entreprise de taille de pierre et sculpture sur pierre, créée par Samuel CAMURATI, tailleur de Pierre Diplômé d'état qualifié en restauration et conservation du patrimoine bâti.
Plus de 30 ans d'expériences acquises au travers une myriade de chantiers tels que :
La résidence d'été des évêques de Nîmes, le Musée du Louvre (Pavillon Sully), le Fronton de l'Opéra Garnier, la Cathédrale de Blois, l'hôtel Dosne-Thiers à Paris IX, le Fort Delgrès, le Pont du Galion et bien d'autres …

 

Le soutien de Montpellier Méditerranée Métropole
Par le biais du dispositif de soutien à la restauration et à la valorisation des patrimoines métropolitains :
5000 € soit 46.49 du montant total qui est de 10 755 € ht.
Part communale : 5755 € (53.51%)

Inauguré le vendredi 29 mars à 11h, suivie de la bénédiction du calvaire par le Père Jourdan.

Remonter en haut du site